Les drogues alternatives : un réel danger pour ta santé - Heyme  

Les drogues alternatives : un réel danger pour ta santé

Les nouvelles drogues alternatives font fureur ! Le protoxyde d’azote contenu dans les cartouches de siphon à chantilly, le GHB contenu dans des solvants à peinture ... Au quotidien, de nombreux jeunes en consomment sans être conscients de leurs dangers. Éclairage sur les NPS ou « Nouvelles Substances Psychoactives » !

Étude : la consommation des NPS chez les jeunes

Dans une étude récente, l’Institut National de Criminalistique et de Criminologie a dévoilé que 8% des jeunes âgés de 15 à 24 ans ont déjà consommé une NPS (informations collectées suite aux contrôles de police).

Quelles formes prennent ces drogues ?

Les drogues les plus dangereuses ne sont pas forcément sous forme de pilules ! Des produits que nous utilisons au quotidien peuvent facilement être détournés de leur usage habituel pour devenir des NPS !

Le protoxyde d’azote

Aussi connu sous le nom de gaz hilarant, ce composé chimique se trouve dans les cartouches pour siphon à chantilly et les aérosols d’air sec. Il est inhalé avec un ballon de baudruche. Le risque est de perdre connaissance, perdre ses réflexes de toux et de déglutition ce qui peut vite mener à une mort par asphyxie.

Le gamma-butyrolactone

Le gamma-butyrolactone (GBL) est un solvant qui permet de décaper des peintures. Ingéré, il est transformé en GHB, autrement appelé drogue du violeur.

Grâce à son effet sédatif et amnésiant, Le GHB peut être utilisé en médecine à des doses contrôlées. La consommation non contrôlée du GHB peut causer un coma et engendrer la mort.

Le poppers

Le poppers (ou nitrite d’amyle) est utilisé en médecine comme vasodilatateur, ce qui contribue au traitement de certaines maladies cardiaques. Générant un sentiment d'euphorie et d’ivresse passagère, cette substance augmente également l’excitation sexuelle. La dépression respiratoire, l’anémie grave et les intoxications sont les risques les plus graves.

Des NPS légales, d’autres pas

Certaines NPS se vendent sur Internet comme le poppers, par exemple. La consommation de cette substance reste légale en France.

Attention, des dealers modifient légèrement la composition de certaines substances interdites (environ 200 substances psychoactives en France) pour qu’elles soient considérées comme légales !

NPS : que puis-je faire pour éviter les personnes mal intentionnées ?

En soirée, garde toujours l’œil sur ton verre. Une personne mal intentionnée peut mettre le produit dans ta boisson sans que tu t’en rendes compte.

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Vie étudiante : l'assurance responsabilité civile - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Peu de personnes connaissent le rôle de l’assurance responsabilité civile dans notre vie quotidienne pourtant elle a un rôle primordial pour protéger...

avatar La team HEYME
Job étudiant : que dit la réglementation ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Tu veux arrondir tes fins de mois et tu penses à un job étudiant ? Pour connaître tes droits et obligations, voici ce qu’il faut retenir.

avatar La team HEYME
J’ai 18 ans ! Qu’est-ce qui change ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Félicitations, tu viens d’avoir 18 ans, ton indépendance commence maintenant car tu peux à présent légalement voler de tes propres ailes ! Avoir un co...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.