Tout savoir sur l'orgasme - Heyme  

Tout savoir sur l'orgasme

Désir, excitation, accélération des rythmes cardiaques et respiratoires, muscles qui se contractent… l’orgasme est un moment de plaisir intense dans un rapport sexuel.

C’est aussi la boîte de Pandore qui cache de nombreux mystères. Alors comment fonctionne-t-il ? Y a-t-il des différences entre l’homme et la femme ?

Zoom sur ce plaisir intense !

Qu’est-ce que l’orgasme ?

L’orgasme est une forme de plaisir très fort que l’on ressent à l’aboutissement de la stimulation d’un point ou d’une zone érogène. Il se manifeste par des sensations agréables et un bien être général, qui durent plusieurs secondes.

C’est un mélange de deux ingrédients indispensables : l’excitation et le plaisir.

Le premier (l’excitation) est davantage psychologique (idées, sens, émotions, situations érotiques) quand le second (le plaisir) est plutôt physique (stimulation des organes génitaux et des zones érogènes).

Les sensations que procurent l’orgasme sont liées aux hormones du plaisir que produit et libère le cerveau. Au moment de la montée orgasmique, le cerveau va envoyer un grand shoot hormonal de dopamine, d’ocytocine et d’adrénaline pour accroître le plaisir et le pousser à son paroxysme.

Des orgasmes multiples et variés

Il n’y a pas deux orgasmes similaires. L’intensité et les sensations varient en fonction de nombreux facteurs : l’état physique (forme/fatigue), l’état mental (détendu/stressé), les circonstances du rapport, le partenaire…

On peut avoir un orgasme sans éjaculation, comme on peut avoir une éjaculation sans orgasme. Chaque personne réagit différemment.

Les différentes phases du plaisir

Lors d’un rapport sexuel, le plaisir est classiquement croissant et connaît plusieurs phases :

Le désir

L’ambiance, les émotions, l’attirance du partenaire… stimulent l’envie de faire l’amour et attisent les zones érogènes du corps.

L’excitation

Les rythmes cardiaques et respiratoires s’accélèrent, la tension s’élève, les tissus érectiles des organes sexuels se dilatent et un flux accru de sang les engorge pour les rendre hypersensibles. Le vagin se lubrifie pour favoriser le glissement du pénis.

L’orgasme

Le plaisir est à son comble, le corps se tend, les muscles se contractent et un intense bien-être envahit tout le corps.

L’après

Lentement les tissus érectiles se vident de leur sang, les muscles se décontractent et se mettent au repos.

Quelles différences entre l’orgasme féminin et masculin ?

L’orgasme n’est pas atteint et vécu de la même manière chez l’homme et chez la femme. Ce n’est pas grave, l’important est que chacun trouve son plaisir et comprenne celui de l’autre.

Chez l’homme, l’orgasme se traduit par une contraction des muscles du périnée et se conclut par une éjaculation. Il se déclenche de façon beaucoup plus mécanique car il est lié en grande partie au cerveau reptilien, la partie du cerveau la plus primitive.

Quand la montée orgasmique est lancée, il entre dans une phase de non-retour qui le conduira droit vers l’éjaculation. Elle est suivie d’une phase réfractaire obligeant à une pause plus ou moins longue

Chez la femme, c’est le cerveau limbique dit « émotionnel » qui prend le dessus et qui est davantage engagé dans le rapport à l’orgasme. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’orgasme féminin peut être plus long et difficile à atteindre que celui masculin.

L’ambiance, les émotions et les sensations jouent un rôle bien plus important que chez l’homme. Un bruit, une image, une contrariété peuvent faire revenir une femme à l’état d’avant orgasme et l’empêcher de jouir.

En revanche, à l’inverse des hommes, pour une raison physiologique et anatomique, la femme peut éprouver différentes sortes d’orgasmes et les répéter au cours d’un même rapport sexuel. Lors de l’excitation, le clitoris se gorge de sang. Après l’orgasme, le sang ne repart pas immédiatement et le clitoris reste donc excitable. Ce n’est pas le cas chez l’homme puisqu’après l’orgasme l’érection retombe et le sang repart immédiatement de la verge (il s’agit de la phase réfractaire).

Dernière différence et pas des moindres, la femme est dotée d’un organe dédié uniquement au plaisir : le clitoris ! Avec ses 8 000 terminaisons nerveuses, il peut procurer des orgasmes sept fois plus puissants que ceux des hommes.

Comment avoir un orgasme ?

Il n’y a pas de solution miracle ou de technique particulière pour avoir un orgasme. Cependant, on sait que la montée orgasmique est influencée par de nombreux facteurs comme la stimulation, l’attirance, la séduction, les caresses, la pénétration ou encore les fantasmes.

Le lâcher prise est important pour se laisser envahir par le plaisir. Une connaissance approfondie de son corps et de ses sensations est également primordiale pour comprendre ce que l’on aime ou pas (cunnilingus, fellation, pénétration, position, caresse, préliminaires…). Enfin, être à l’aise, échanger et partager sans tabou avec son/sa partenaire permet à chacun d’explorer les différentes voies du plaisir.

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Tout savoir sur les IST - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie sexuelle

Les IST sont des virus, bactéries, champignons ou parasites qui se transmettent lors de relations sexuelles non ou mal protégées. Les Infections Sexu...

avatar La team HEYME
Se faire dépister d'une IST - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie sexuelle

Le dépistage peut être une étape compliquée voire effrayante pour certain, mais il est un acte important et responsable. Il est tout à fait normal de...

avatar La team HEYME
Se protéger des IST - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie sexuelle

Pour vivre pleinement sa sexualité et en bonne santé, voici nos conseils pratiques pour te protéger !

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.