WAY – Le Grand Départ - Heyme  

WAY – Le Grand Départ

À la genèse du projet

L’association WAY a vu le jour il y a plus d’un an maintenant, le 6 octobre 2019.
Tout droit revenus de nos missions pré master dans des pays en développement et marqués par ces expériences nouvelles de voyage, nous commencions à nous questionner sur l’impact environnemental de tous ces déplacements et flux professionnels et touristiques.

Le voyage est une tentation mais aussi une richesse à portée de main. Nous en étions convaincus mais leur fréquence, leur pertinence et l’impact qu’ils ont sur notre planète nous ont donné envie d’agir.

Nous avons alors monté WAY, une association loi 1901, dans le but de réaliser un film de sensibilisation au tourisme durable, tout en expliquant comment voyager à moindre impact environnemental.

La préparation du périple

Progressivement, nous nous sommes entourés de personnes et d’entreprises cohérentes par rapport à notre initiative, qui nous ont aidés à ficeler le projet et à nous lancer.

Les 2 mois de préparation qui ont précédé le départ ont permis d’effectuer les premiers tests de notre matériel, de créer notre communauté, nos premiers contenus audiovisuels et des liens avec celles et ceux qui nous soutiennent.

Tournage sur le campus d'emlyon, juste avant notre départ.


Test du matériel dans les hauteurs d’Annecy avec le parrain de l’aventure, Anthony Verlaine.


Enfin prêts, nous avons décidé de prendre la route début novembre, direction l’Europe du Nord à vélo en passant par la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Danemark. Quelques jours avant notre départ, les annonces d’un reconfinement en France nous ont poussés à changer nos plans et à avancer notre départ d’une semaine pour éviter d’être bloqués aux frontières. Parallèlement, on a fait le choix de rejoindre la Suède en train directement, afin de ne pas se retrouver bloqués dans les pays précédemment évoqués. Nos partenaires ont été super réactifs pour assurer nos arrières, notamment HEYME, qui a adapté nos assurances à l’urgence de notre départ !

Cellule de crise après l’allocution du président sur le reconfinement.


From Cysoing to Malmö

Nous sommes donc montés sur nos vélos depuis Cysoing, direction Tournai en Belgique pour prendre un train et entamer notre périple jusqu’en Suède. C’est tout un symbole d’emprunter les pavés du Paris-Roubaix pour lancer un voyage à vélo !

Derniers réglages de l’itinéraire.


Démontage des vélos à Tournai pour les glisser dans des housses de transports propices au voyage en train.


C’est ainsi que nous avons rejoint Rostock en train après une journée de transport, puis avons fait grimper nos bicyclettes dans un ferry, direction Trelleborg, en Suède.

Dernières images des côtes allemandes.


L’arrivée en Suède

À notre arrivée à Trelleborg, la nuit était déjà tombée. Nous avons dû trouver un endroit à l’abri pour planter nos tentes, ce qui n’a pas été chose facile !

Heureusement, on a appris par la suite que le droit de camper dans la nature suédoise était inscrit dans la loi. En effet, le droit de libre accès à la nature, « Allemansträt », invite chacun à disposer de la nature et de ses ressources, tout en la respectant en retour.

Mieux encore, on s’est rendu compte après un échange de mails avec nos contacts en Suède qu’il existait plus de 5000 abris sur le territoire. On les appelle les « Vindskydds », ce qui veut littéralement dire « protection contre le vent ». On a donc passé les 2 premières semaines en Suède dans les différents abris qu’on a trouvé : au bord de la mer, dans la forêt, au bord des lacs, etc.

Vindskydd en bord de mer qui a accueilli notre première baignade dans une eau à 10°C.


Premier feu suédois, allumé au firesteel. 


Notre premier objectif était de rallier Göteborg depuis Trelleborg, en empruntant la Kattegattleden depuis Helsingborg.

La Kattegattleden est une piste cyclable suédoise qui fait partie de l’Eurovélo 12 et qui a été élue piste cyclable européenne de l’année 2018. C’était un réel bonheur de l’emprunter pendant les 2 premières semaines de notre périple.

 Pause nature aux alentours de la Kattegattleden


Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés plusieurs jours à Malmö, 3ème ville du pays, et capitale suédoise de l’écologie. C’est à Malmö qu’a été construit en 2001, l’écoquartier du futur, le « Västra Hamnen ». Sous l’impulsion de ce quartier, la ville ne cesse de s’améliorer en termes d’écoresponsabilité, notamment en termes d’infrastructures avec les 500km de pistes cyclables. À noter que les suédois sont très respectueux des cyclistes, que ce soit en centre-ville ou à la campagne. Rares ont été les fois où nous avons eu besoin de nous arrêter.

« Turning Torso », plus haute tour de Scandinavie, bâtiment résidentiel au cœur de l’éco quartier de Malmö.


Malmö centre.


Nos premières rencontres sont imminentes et cela commence dès cette semaine à Göteborg.

 

On ne vous en dit pas plus, rendez-vous au prochain article !

 

 

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Bagage en soute et bagage en cabine - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Voyage

Tu as fini de boucler tes valises pour entamer la grande aventure? Pour que ton voyage en avion se passe sans accroc, vérifie la check-list des articl...

avatar La team HEYME
Qu'est-ce que l'assurance rapatriement ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Voyage

C’est le type de garantie dont on souhaite ne jamais avoir besoin, mais dans les situations d’urgence, un rapatriement se révèle indispensable ! On t’...

avatar La team HEYME
5 conseils pour t'intégrer dans ton nouveau pays - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Voyage

L’excitation extrême, la peur de l’inconnu ... S’expatrier ok, c’est motivant mais c’est aussi super angoissant !

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.