Téléphone au volant : attention au retrait du permis - Heyme  

Téléphone au volant : attention au retrait du permis

Selon un sondage de l’ASFA, Association Française des Usagers d’Autoroutes, 75% des conducteurs de moins de 35 ans utilisent leurs téléphones au volant.

Cette proportion de jeunes conducteurs est impliquée dans 43% des accidents mortels causés par l’inattention.

En effet, l’usage du téléphone au volant multiplie par trois le risque d’accident. Lire un message en conduisant multiplie ce risque par 23.

Le nombre d'accidents de la route qui ne fait qu’augmenter a poussé les autorités à alourdir les sanctions et à mettre en place des peines encore plus sévères. Une réelle prise de conscience s’impose ! Explications.

Téléphone au volant : je risque quelles sanctions ?

Si tu utilises ton téléphone portable au volant pour quelque motif que ce soit, tu seras sanctionné d’un retrait de 3 points sur ton permis de conduire et devras payer une amende forfaitaire de 135 €.

Si tu utilises ton téléphone portable et que tu commets une autre infraction en même temps, tu encours la suspension immédiate de ton permis pour une durée maximale de 6 mois. L’usage du smartphone est alors considéré comme une circonstance aggravante.

L’utilisation d’un téléphone au volant est strictement interdite.

Cette interdiction ne se limite pas au fait de téléphoner mais concerne l’usage du téléphone « tenu en main » en conduisant, même si c'est pour mettre de la musique ou activer le GPS.

Il est également interdit de toucher son téléphone pour lire ou rédiger un SMS. Cela t’oblige à détourner les yeux de la route, ce qui multiplie les risques d’accident.

Il faut savoir aussi que tout dispositif porté à l’oreille, susceptible d’émettre du son est également interdit, à l’exception des appareils médicaux correcteurs de surdité. Ces dispositifs audio sont susceptibles de te déconcerter, de détourner ton attention et de limiter ta perception auditive.

En effet, tout système audio de type écouteurs, oreillettes Bluetooth, casque audio permettant de téléphoner ou d’écouter de la musique est interdit même s’il n’est porté que sur une seule oreille.

Aussi, l’utilisation du Bluetooth ou d’un kit mains libres filaire est strictement interdite au volant.

Si tu te gares momentanément sur une voie de circulation pour une cause autre qu’un cas de force majeure, tu es toujours considéré en circulation. Tu encours les mêmes sanctions que si tu conduisais.

En résumé, tenir un téléphone à la main ou porter un dispositif audio à l’oreille reste passible d’une amende forfaitaire de 135 € et d'un retrait de 3 points sur ton permis de conduire.

Téléphone au volant : dans quels cas je risque le retrait de mon permis de conduire ?

Commettre une infraction routière avec un téléphone tenu en main au volant entraînera la rétention de ton permis de conduire à titre conservatoire pour une durée de soixante-douze heures par les forces de l’ordre.

Cette rétention pourra être suivie d’une suspension du permis pour une durée maximale de six mois par décision du préfet.

Quelles sont les infractions routières concernées ?

Les infractions routières en matière de règles de conduite des véhicules, de vitesse, de croisement, de dépassement, d’intersection et de priorités de passage sont les suivantes :

  • non-respect des règles de conduite (non-respect de l’obligation de circuler sur le bord droit de la chaussée, non-utilisation du clignotant) ;
  • non-respect des distances de sécurité ;
  • franchissement ou chevauchement des lignes continues et des lignes délimitant les bandes d’arrêt d’urgence ;
  • non-respect des feux de signalisation (rouge et jaune) ;
  • non-respect des règles de dépassement (dépassement dangereux, dépassement par la droite, dépassement par la gauche gênant la circulation en sens inverse, dépassement sans visibilité suffisante vers l’avant, conducteur dépassé ne serrant pas sa droite) ;
  • non-respect de la signalisation imposant l'arrêt ou le céder le passage ;
  • non-respect de la priorité de passage à l'égard des piétons ;
  • non-respect des vitesses (dépassement de la vitesse maximale autorisée en agglomération ou hors agglomération, vitesse excessive ou inadaptée au regard des circonstances).

Tu encours le retrait de ton permis pour une durée d’1 an dans les cas suivants :

  • si tu fais un accident occasionnant un blessé ou un mort ;
  • si tu conduis sous l’emprise d’alcool ;
  • si tu conduis sous l’emprise de stupéfiants ;
  • et si tu refuses de te soumettre à un dépistage.

 

Pour passer ton permis dans les meilleures conditions, nous te conseillons En Voiture Simone, notre partenaire

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

5 conseils pour lutter contre le cyberharcèlement - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

L’essor du numérique et des réseaux sociaux a entraîné ces dernières années une nouvelle forme de violences : les cyberviolences. Certaines personnes...

avatar La team HEYME
Harcelé ou témoin de harcèlement : que faire ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

Création d’un faux profil à ton nom, messages d’insultes, mise en ligne de photos ou de vidéos gênantes, diffusion de rumeurs, incitations au suicide,...

avatar La team HEYME
L’automédication, n’est pas la solution ! - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

Migraine, tête lourde ou fatigue persistante… un cachet d’aspirine et tout rentre dans l’ordre ? Attention, l’automédication n’est pas la solution. Te...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.