Smombie : quand ton smartphone te transforme en zombie - Heyme  

Smombie : quand ton smartphone te transforme en zombie

Tu as un sentiment de dépendance extrême à ton smartphone ? Tu l’utilises partout et dans toutes les situations indépendamment des dangers que ce comportement pourrait engendrer ? Tu es peut-être un smartphone zombie ou un smombie.

C’est quoi un smombie ?

Smombie est la combinaison des mots : smartphone et zombie. Ce terme a été utilisé pour la première fois en Allemagne avant d’être élu en 2015 le mot de l’année dans la langue de la jeunesse par Langenscheidt, un groupe d'édition allemand spécialisé dans les langues étrangères.

Le terme smombie désigne les utilisateurs de smartphones sur la voie publique, indépendamment du trafic ou des dangers possibles que cela pourrait entraîner aussi bien pour eux que pour les usagers de la route : automobilistes, cyclistes, conducteurs de transports en commun, etc. On peut les reconnaître immédiatement, par leur comportement et leur dépendance compulsive : la tête baissée, le dos voûté et les yeux fixés sur leur smartphone. En France, les chiffres sont alarmants. On compte environ 475 victimes en 2018.

Le terme smombie, souvent utilisé de manière péjorative, peut être étendu aux automobilistes qui utilisent leur smartphone au volant.

Le smombie affecte autant les hommes que les femmes, les jeunes et les moins jeunes.

Les risques du smombie

Se concentrer sur son smartphone en marchant implique des risques sur sa sécurité et celle des autres. Aux États-Unis, l'association de la sécurité routière a signalé en 2016 une augmentation remarquable de 11% de la mortalité des piétons. L’utilisation des smartphones représentait l’une des causes les plus importantes.

Le smombie peut aussi avoir des conséquences négatives sur la santé. Incliner son dos de manière continue peut avoir des effets néfastes sur la zone cervicale avec des douleurs intenses au niveau du cou.

Est-ce que le smombie est une maladie ?

Le smombie est le résultat d’un état de dépendance extrême du smartphone appelée la nomophobie. Cette maladie se manifeste par une peur excessive de se déconnecter de la vie virtuelle. Le mot nomophobie, lui-même, est la composition des mots : « no mobile » et « phobie ».

Elle peut se manifester par :

  • une dépendance excessive de son smartphone ;
  • un état d’anxiété quand la batterie est faible ou la connexion est absente ;
  • une obsession d'avoir son smartphone toujours allumé et à portée de main ;
  • etc.

Smombie dans le monde : quelles sont les mesures prises ?

Le smombie a incité de nombreux pays à prendre des mesures de sécurité pour prévenir les éventuels accidents. Dans certaines villes allemandes, belges, néerlandaises et italiennes, un nouveau système de marquage routier qui consiste à projeter une bande lumineuse sur le trottoir, a été installé. Grâce à cette signalisation, les piétons smombies sont alertés quand il faut traverser la rue.

En Chine, les autorités ont créé des voies piétonnes séparées pour les smartphones zombies. En Corée du Sud, on a imposé le téléchargement d’une application qui éteint automatiquement le smartphone en marchant. À Honolulu, les utilisateurs de smartphones sur la voie publique risquent une amende.

Smombie : comment éviter la dépendance au téléphone ?

Tu n'es probablement pas un grand smombie mais tu as peut-être besoin d'une petite cure de désintoxication. Pour mieux gérer ta dépendance au téléphone et réduire les risques qui y sont liés, quelques astuces peuvent être utiles :

  • désactiver les notifications des réseaux sociaux : désactiver les notifications est une astuce efficace. Tu peux checker tes messages une fois chez toi ou dans un coin sûr ;
  • cacher les icônes des applications énergivores : il t'arrive de consulter certaines applications uniquement parce qu’elles sont sur la page d’accueil de ton smartphone ? Déplacer les icônes dans des dossiers ou les cacher temporairement t'aidera à réduire le temps passé sur ton mobile ;
  • Cacher votre smartphone : quand tu marches, il suffit par exemple de le mettre dans ton sac en mode silencieux. Le simple fait de ne pas l'avoir en main te fera passer l'envie de le consulter.

Quand tu marches dans la rue, méfie-toi des dangers et ne consulte ton smartphone que dans des endroits protégés. Si nécessaire, arrête-toi dans un coin pour regarder ton smartphone et reprends ton chemin en toute sécurité.

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Vie étudiante : l'assurance responsabilité civile - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Peu de personnes connaissent le rôle de l’assurance responsabilité civile dans notre vie quotidienne pourtant elle a un rôle primordial pour protéger...

avatar HEYME Freelance
Job étudiant : que dit la réglementation ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Tu veux arrondir tes fins de mois et tu penses à un job étudiant ? Pour connaître tes droits et obligations, voici ce qu’il faut retenir.

avatar La team HEYME
J’ai 18 ans ! Qu’est-ce qui change ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Félicitations, tu viens d’avoir 18 ans, ton indépendance commence maintenant car tu peux à présent légalement voler de tes propres ailes ! Avoir un co...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.