Règles d’or pour travailler en freelance après ses études - Heyme  

Règles d’or pour travailler en freelance après ses études

Pour de nombreuses raisons et sur certains aspects, le freelancing est une option avantageuse pour bien gagner sa vie. Le nombre de freelances dans le monde est d’ailleurs en constante évolution. Selon les statistiques publiées le 22 septembre 2020 sur le site statista.com , il y a environ 3,2 millions de freelances en France.

Si tu hésites à travailler en freelance après tes études supérieures, ces conseils t’aideront à prendre ta décision !

D’abord, qu'est-ce que le freelancing ?

On parle de freelance lorsque tu décides de travailler à ton compte. Tu deviendras alors travailleur indépendant.

Tu es donc ton propre patron avec une plus grande flexibilité à tous les niveaux de ton travail. Tu gères une entreprise en fournissant des services à tes clients.

Tu peux commencer à travailler en freelance pendant tes études, en tant que jeune diplômé fraîchement sorti de l'université et tu peux même quitter un emploi de salarié pour devenir travailleur indépendant.

Les avantages du freelancing

Le freelancing présente de nombreux avantages comme :

  • être son propre patron : ce qui signifie que tu peux décider de la façon dont tu gères ton entreprise ;
  • travailler à distance : généralement, les freelances peuvent travailler à domicile ou dans un café, par exemple ;
  • flexibilité : tu peux prendre des congés quand tu le souhaites et travailler aux heures qui te conviennent ;
  • revenus : en tant que freelance, tu travailles pour toi-même et tu récoltes donc la totalité des profits de tes travaux ;
  • équilibre entre vie professionnelle et vie privée : tu auras probablement un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée si tu gères efficacement ton temps ;
  • passion : généralement, les freelances sont passionnés par leurs activités.

Les inconvénients du freelancing

Travailler en freelance a aussi son lot d’inconvénients comme :

  • travailler seul : il est parfois difficile de travailler sans collègues ;
  • pas d'indemnités maladie : si tu fixes des tarifs à la journée et que ton état de santé ne te permet pas de travailler, tu ne seras pas payé pendant ton arrêt maladie. Il vaut mieux alors souscrire une assurance de type Heyme Freelance pour te couvrir en cas de problèmes de santé ;
  • pas d'avantages sociaux : tu n’auras pas accès aux autres avantages sociaux comme les congés payés, les cotisations à la caisse de retraite de l'employeur, etc.
  • l’absence de sécurité de l'emploi : tu devras chercher de nouvelles missions. Tu n’auras donc pas forcément un revenu mensuel stable ;
  • le manque d'expérience : si tu te lances dans le freelancing juste après l’obtention de ton diplôme, tu auras certainement plus de mal à trouver du travail que les freelances qui sont sur le marché depuis un certain temps ;
  • gérer tout seul ses tâches administratives : tu seras responsable de la tenue de tes comptes et de la déclaration de tes impôts. Tu seras amené à effectuer un certain nombre de tâches administratives par toi-même ;
  • y passer de longues heures : gérer son entreprise individuelle peut impliquer de longues heures de travail. Si tu gères mal ton temps, ta santé mentale et ton bien-être peuvent être impactés.

Le freelancing est-il fait pour toi ?

Pour répondre à cette question, il faut considérer plusieurs facteurs. Tu dois d’abord maîtriser les compétences de ton activité, être passionné et avoir un esprit entrepreneurial pour réussir en tant que freelance.

Tu dois aussi pouvoir :

Gérer ton temps

Tu dois être capable de gérer ton temps pour pouvoir travailler sur plusieurs projets à la fois et respecter les délais.

Faire preuve d’autodiscipline

En séparant temps pour les loisirs et temps pour le travail. Tu peux passer une journée entière à regarder tes séries préférées mais tu dois aussi trouver et fidéliser tes clients pour ton activité de freelance.

Mieux communiquer

Il faut savoir communiquer efficacement car cela jouera un rôle important dans la recherche de clients pour tes futures missions.

Gérer ses finances et budgets

Avant de se lancer en freelance, il est important de connaître les bases de gestion financière d’une entreprise individuelle.

Acquérir d’autres compétences

La comptabilité, la négociation, la prospection et les techniques de vente sont des compétences importantes à avoir quand on est freelance.

Nos conseils clés pour acquérir de l’expérience

Que tu sois salarié ou freelance, avoir de l'expérience dans ton domaine d’activité te permettra d’obtenir de meilleurs postes et par conséquent de meilleurs taux de rémunération.

Un client sera plus enclin à te faire confiance et à offrir un bon taux de rémunération si tu as de l'expérience.

Si tu es fraîchement diplômé et que tu n’as pas assez de bagage, voici quelques conseils pour acquérir de l'expérience professionnelle :

Propose tes services à ton entourage

Tu peux apporter de la valeur ajoutée aux projets de tes amis et de tes proches en leur proposant des services, parfois même gratuitement. Ainsi, tu pourras constituer un portefeuille.

Si quelqu’un dans ton réseau souhaite créer un site web et que tu es développeur web, fais le pour lui !

Offre tes services à une organisation caritative

Si tu es rédacteur web, tu peux par exemple, rédiger du contenu web pour le compte d’une association à but non lucratif.

Crée un blog

Si tu es journaliste, photographe ou graphiste, le blog est un excellent moyen de mettre en valeur tes compétences.

Développe ton réseau

Participe aux événements de réseautage pour te faire des contacts. Cela peut t’aider à trouver de nouveaux prospects et des missions rémunérées assez rapidement.

Sois présent sur les médias sociaux

Utilise le pouvoir des médias sociaux pour promouvoir et faire prospérer ton business !

Les plateformes de médias sociaux comme Instagram, Facebook ou Pinterest peuvent te permettre de créer un portfolio pour tes travaux..

Veille à ce que tous tes comptes de réseaux sociaux soient cohérents avec ton image de marque (logo, nom, etc.). Cela permettra aux clients potentiels de te trouver et de te reconnaître.

Sache tout de même que les médias sociaux nécessitent du temps et de l'engagement pour qu'ils soient vraiment utiles à ton business. Tu dois donc investir du temps et même un peu d’argent au départ pour pouvoir en tirer profit à moyen et long terme !

Inscris-toi sur les sites de freelancing

Il existe de nombreux sites web de freelance sur lesquels tu peux créer un profil pour commencer à trouver des clients. Les plateformes les plus populaires pour les freelances sont :

  • Fiverr.com
  • Peopleperhour.com
  • Upwork.com
  • Malt.fr
  • Freelancer.com
  • Cremedelacreme.io

Une fois inscrit, tu peux créer un profil pour te mettre en relation avec des clients qui recherchent des travailleurs indépendants.

Les sites web de freelances sont aussi un bon moyen de faire des recherches sur ton domaine d’activité. Tu pourras te faire une idée sur les compétences de tes concurrents et les attentes des clients.

Tu as aussi la possibilité de consulter les prix pratiqués par d'autres freelances ayant une expérience similaire à la tienne.

Se lancer en freelance : est-ce important d’avoir une mutuelle?

Qu’ils soient débutants ou expérimentés, de nombreux freelances ne prévoient pas d’avoir une mutuelle santé. Cependant, cette couverture permet d’avoir une meilleure prise en charge en cas de frais de santé élevés, bénéficier des soins adaptés sans trop se soucier des frais et disposer d’une protection pour sa famille.

Souscrire une mutuelle en tant que freelance te permet aussi de couvrir ton/ta conjoint(e) et/ou ton/tes enfant(s) en cas de maladies inopinées.

De plus, c’est très avantageux si ton/ta conjoint(e) est aussi TNS (travailleur non salarié), ou s’il (elle) ne bénéficie pas d’une complémentaire santé.

HEYME Freelance : une mutuelle adaptée aux travailleurs indépendants

Chez HEYME, on te propose des garanties qui couvrent :

  • les frais d’hospitalisation ;
  • les soins courants ;
  • les soins optiques ;
  • les soins dentaires.

Tu peux adapter ta mutuelle en fonction de tes réels besoins grâce à des renforts :

  • dentaire : meilleurs remboursements sur les prothèses et des forfaits sur l’implantologie et la parodontologie
  • optique : meilleurs remboursements sur les montures, les verres, les lentilles et prise en charge partielle de la chirurgie des yeux
  • dépassements inclus : meilleurs remboursements des honoraires/actes médicaux, forfait pour une chambre individuelle, forfait médecine douce.

En cas de maladie ou d’accident à l’étranger, tu peux bénéficier d’une assistance rapatriement. De plus, l’assistance vie quotidienne couvre les dépenses occasionnées suite à hospitalisation comme le transport à l’hôpital, les frais de séjour pour un proche, la garde de tes enfants, etc.

👉 Je découvre la mutuelle HEYME Freelance !

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Assurer à un entretien d’embauche - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Conseils & Astuces

Après toutes ces heures passées à parcourir les petites annonces, à remplir des formulaires en ligne, à envoyer des CV et des lettres de motiv, tu reç...

avatar La team HEYME
Comment financer ses études ? Bourses, aides et prêts étudiants ! - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Conseils & Astuces

Les frais d’inscription et de scolarité, les loyers, le transport, la nourriture… financer ses études n’est pas une mince affaire. Tour d’horizon sur...

avatar La team HEYME
Les conseils pour une recherche d’emploi efficace - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Conseils & Astuces

La recherche d'emploi c’est un métier à part entière. Si ce que tu veux c’est trouver l'emploi idéal le plus vite possible, sache qu'il n'y a pas de r...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.