L’intoxication au monoxyde de carbone - Heyme  

L’intoxication au monoxyde de carbone

L’intoxication au monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité accidentelle par substance toxique en France.

Cette intoxication accidentelle survient la plupart du temps dans un cadre domestique notamment en période hivernale.

Le monoxyde de carbone : qu’est-ce que c’est ?

Le monoxyde de carbone est une molécule composée d'un atome de carbone (C) et d'un atome d'oxygène (O).

Incolore, inodore, et non irritant, le monoxyde de carbone (CO) est un gaz asphyxiant difficilement détectable par l'être humain puisqu’il n'irrite ni les yeux, ni les voies respiratoires.

Formé à partir de combustions incomplètes, comme c'est le cas à l'intérieur d'appareils de chauffage vieux et mal entretenus, le monoxyde de carbone peut se répandre très rapidement dans l'habitation lorsqu’on brûle différents matériaux :

  • bois
  • pétrole
  • gaz
  • charbon
  • essence
  • fioul

Les appareils électriques, comme les radiateurs, ne peuvent pas produire de monoxyde de carbone mais les appareils de chauffage ou de cuisson fonctionnant mal peuvent, eux, en produire :

  • Chaudière, chauffage d'appoint à pétrole, chauffe-eau
  • Cuisinière à gaz, barbecue à charbon, poêle à pétrole et à gaz
  • Insert, cheminée à bois, cheminée décorative à l'éthanol
  • Voiture, moto, groupe électrogène

L’intoxication au monoxyde de carbone : comment se produit-elle ?

L’intoxication au monoxyde de carbone se produit après la respiration du gaz dans une pièce qui n’est pas suffisamment aérée. Le monoxyde de carbone (CO) produit lors de la combustion de matières organiques, va se greffer sur les globules rouges, empêchant un apport suffisant en oxygène au niveau de l’organisme. Cela provoque parfois, des troubles du comportement, une paralysie musculaire, un coma ou la mort par asphyxie en moins d’une heure.

Comment réagir face à une intoxication au monoxyde de carbone ?

Maux de tête, fatigue, nausées, vomissements, confusion mentale, malaises, vertiges.... sont des symptômes alarmants. Il peut s’agir d’une intoxication au monoxyde de carbone.

En présence de ces signes,

  • Ouvre immédiatement les portes et les fenêtres pour aérer les lieux
  • Arrête les appareils à combustion, arrête l’appareil de chauffage, de cuisson…
  • Évacue les lieux au plus vite
  • Appelle les secours ou les urgences

112 : le numéro d'urgence depuis un portable (numéro unique d'urgence européen)

114 : les secours pour les personnes sourdes et malentendantes (sms/fax)

18 : les pompiers

15 : le Samu

En cas de besoin, tu peux appeler le Centre Antipoison de ta ville.

L’avis des pompiers ou d’un professionnel du chauffage est nécessaire pour pouvoir réintégrer les lieux.

Comment limiter les risques d’une intoxication au monoxyde de carbone ?

Personne n’est à l’abri des intoxications au monoxyde de carbone. Pour limiter les risques, voici quelques gestes simples à adopter :

  • Installe un détecteur de monoxyde de carbone. Il s’agit d’un petit boitier à fixer dans le logement pour analyser l'air ambiant. S’il détecte détecte une trop forte concentration de monoxyde de carbone il émet une sonnerie afin d'alerter les occupants .
  • Avant chaque hiver, pense systématiquement à faire vérifier et à entretenir tes installations de chauffages et d’eau chaude : chaudières, chauffe-eau, moteurs à combustion interne, cheminées ainsi que les conduits d’aération et les poêles.
  • Les conduits de fumées doivent être bien raccordés. La cheminée doit être bien ramonée pour qu’elle ne soit pas obstruée. Il est impératif que cette vérification soit faite par un professionnel qualifié ;
  • Aère ton intérieur ne serait-ce que 10 min par jour, même en hiver quand il fait froid ;
  • Ne laisse jamais les pièces calfeutrée ;
  • Veille à maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et surtout ne bouche jamais les entrées et sorties d’air (grilles ou bouches d’aération);
  • Veille à ne pas faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;
E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Les règles à respecter en colocation - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Logement

Comme dans «Friends», tu veux vivre en coloc et payer ton loyer moins cher? Viens vivre cette expérience dans la joie et la bonne humeur, on te fait...

avatar La team HEYME
Comment assurer mon logement en colocation ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Logement

Tu comptes emménager en coloc ? Ca tombe bien on t’explique tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance logement en colocation.

avatar La team HEYME
Quel logement étudiant choisir ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Logement

Résidence étudiante, location vide ou meublée, colocation... Ici, on te dit tout pour sortir gagnant de la jungle des logements étudiants !

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.