Les troubles du comportement alimentaire : comment y remédier ? - Heyme  

Les troubles du comportement alimentaire : comment y remédier ?

Les troubles du comportement alimentaire sont dus à de nombreux facteurs, souvent d’ordre psychique. Chez les personnes qui souffrent de ces troubles, c'est le rapport à la nourriture qui pose problème.

On distingue plusieurs formes de troubles du comportement alimentaire, la boulimie et l’anorexie sont les plus fréquents.

L’anorexie mentale

L’anorexie est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par le refus de se nourrir.

On distingue deux sortes d’anorexies mentales : 

  • L’anorexie mentale restrictive : elle concerne les personnes qui, par peur de grossir, veillent à contrôler leur alimentation de manière stricte.
  • L’anorexie mentale boulimique : elle touche les personnes qui mangent généralement peu, mais qui peuvent perdre le contrôle et faire des excès alimentaires provoquant des crises de boulimies généralement suivies de vomissements.

La boulimie

La boulimie est un trouble du comportement alimentaire ponctué par des épisodes répétés et durables de crise de suralimentation encore appelés crise de boulimie. Ces crises sont caractérisées par une ingestion excessive de nourriture et une perte totale de contrôle. Ces crises peuvent être suivies ou non de pratiques compensatoires.

Les pratiques compensatoires ont pour principal but d’éliminer au maximum les calories consommées.

Généralement, les individus boulimiques ont recours à des vomissements provoqués, à du sport à outrance, au jeûne, à une restriction alimentaire très sévère, à l'usage abusif de laxatifs, diurétiques, purgatifs, lavements et autres médicaments.

Aujourd’hui, ces troubles sont de mieux en mieux compris et par conséquent, de mieux en mieux traités. Une prise en charge nutritionnelle et une thérapie psychologique ou psychanalytique s’avèrent très efficaces.

Voici nos conseils pour venir à bout des troubles du comportement alimentaire (TCA).

Rétablir ton rythme biologique

Très souvent, les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire souffrent également de troubles du sommeil. Il est donc important de prendre ses repas à heures fixes et réguler son sommeil.

La chronobiologie contribue à agir dès les premiers symptômes liés aux troubles du comportement alimentaire.  

Une prise en charge nutritionnelle

Afin de diminuer la fréquence des crises, essaye de prendre 3 à 4 repas quotidiens et réguliers.

L’idée est de manger équilibré et varié, manger des proportions suffisantes d’aliments et d’éviter les restrictions alimentaires.

Le plus important est de rester régulier dans des efforts accessibles et réalisables. Pour retrouver les sensations de faim et de satiété, le mieux est de se rendre chez un nutritionniste ou un diététicien pour une  prise en charge nutritionnelle.

Se recentrer sur son corps

Tu peux régulièrement prendre soin de toi en t’offrant des petits moments de détente comme un hammam ou un massage… Les activités comme le Tai-chi, le Yoga, les séances d’ostéopathie ou de sophrologie aident à se recentrer sur son corps pour le soulager et le détendre. 

Repérer les déclencheurs

Une émotion forte en général peut déclencher des crises chez les personnes qui souffrent de troubles du comportement alimentaire. Apprend à repérer l’émotion qui te pousse à agir ainsi que les moments et les lieux où celle-ci est la plus forte. Le but est de mettre en place des stratégies préventives. Pour cela, tu peux te faire aider par un psychothérapeute comportemental et cognitif.

Parler de ses émotions

Essaye de parler de ce qui te fait mal avec un ami, un proche ou un thérapeute. Tu peux parler de tes expériences douloureuses, de tes échecs, de tes difficultés… L’idée est d’extérioriser ton ressenti et toutes tes émotions négatives. Il faut savoir que certains troubles du comportement alimentaire sont des maladie d'ordre psychologique qui se soignent. Tu pourras ainsi retrouver un rapport sain avec ton corps.

Les thérapies psychologiques

Une situation difficile à accepter peut se manifester par un trouble de comportement alimentaire. “Je n’arrive pas à l’avaler”, “Je n’arrive pas à digérer”, “Je l’ai en travers de la gorge”, “Ça ne passe pas”… autant d’expressions que nous utilisons au quotidien et qui traduisent une difficulté à se nourrir.

En effet, les troubles du comportement alimentaire sont un état psychosomatique résultant  d’une crise due à une déception, un échec, une expérience douloureuse … En bref, une situation qu’on n’arrive toujours pas à encaisser. 

La crise de boulimie par exemple est une réponse alimentaire à une situation dépressive qui incite inconsciemment à manger. Plus la personne boulimique mange, plus elle culpabilise et plus son état de mal-être persiste.

Afin de sortir de cette spirale, il faut réussir à dépasser ta déception et faire la paix avec ce qui te fait mal. Un psychothérapeute peut t’aider dans ce sens.

Les thérapies psychanalytiques

Tu ne sais pas identifier la raison qui se cache derrière ton trouble du comportement alimentaire ? Tu penses t'en être débarrassé et pourtant les crises surgissent encore ? Dans ce cas, une thérapie psychanalytique est recommandée.

Le psychothérapeute t'aidera à comprendre les causes inconscientes de ton TCA. Celui ci peut être dû à de l’angoisse, de l’anxiété, du stress, de l’ennui,  un sentiment de solitude… 

Il t'accompagnera pour que tu réussisses à identifier les événements pénibles de ton vécu qui ont pu générer des phobies, des inhibitions ou des blocages.

La psychanalyse est un traitement long et assez difficile mais qui s’avère efficace.

Les thérapies de groupe 

Tu peux t’inscrire dans des groupes de parole animés par des personnes ayant soufferts de troubles du comportement alimentaire, des psychologues et des psychothérapeutes. Le but est d'échanger, avec des personnes qui ont les mêmes troubles que toi. Ils seront à ton écoute sans émettre de jugements et t'aideront à surmonter tes expériences douloureuses.

Les psychotropes

Les psychotropes viennent en complément d’un suivi psychologique et d’une prise en charge nutritionnelle pour limiter les excès alimentaires générateurs de crises boulimiques. Ces traitements médicinaux fournissent au cerveau les mêmes sensations de bien-être que la nourriture.

La chirurgie

Afin de lutter contre les crises de boulimie, la mise en place d’un anneau gastrique, s’avère très efficace.

Il s’agit d’une technique chirurgicale qui consiste  à poser un anneau ajustable en silicone autour de la partie supérieure de l'estomac pour diminuer son volume et ralentir le passage des aliments et par conséquent limiter considérablement les crises de boulimies.  

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Qu’est-ce que le Dossier Médical Partagé (DMP) ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Le dossier médical partagé est un carnet de santé numérique regroupant l’ensemble de tes informations médicales et donnant une visibilité claire sur t...

avatar La team HEYME
Comprendre le parcours de soins - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Pour bénéficier du meilleur taux de remboursement de l’Assurance Maladie ou encore de ta mutuelle, le respect du parcours de soins est un critère prim...

avatar La team HEYME
Le tiers payant, c’est quoi ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Quand tu consultes un professionnel de santé, tu payes immédiatement les frais de la consultation ou les soins réalisés. Tu seras par la suite rembour...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.