La chicha tu en sais-quoi ? - Heyme  

La chicha tu en sais-quoi ?

La chicha, aussi appelée « narguilé », « narghilé », « chilam » ou « hooka » est une pipe à eau de tailles variées qui permet de fumer du tabac.

En occident, son usage est en progression notamment auprès des jeunes et depuis quelques années, ce phénomène de mode prend de plus en plus d’ampleur puisqu’on assiste à une expansion de bars à chicha. Utilisation, idées reçues et dangers. Décryptage.

La chicha : qu’est-ce que c’est ? 

Originaire du Moyen-Orient, la chicha se compose de plusieurs parties : une cheminée, un foyer (un bol supérieur), un plateau qui sert de cendrier, un vase (un réservoir à eau), un tuyau et une pipe.

Le foyer est composé de tabamel. Il s’agit d’un mélange de tabac à hauteur de 30% et de la mélasse à hauteur de 70%.

La mélasse est un liquide sirupeux qui contient 50% de sucre et des pulpes de fruits qui confèrent à la fumée de la chicha une saveur et des arômes fruités : pomme,  menthe, fraise, abricot, banane, noix de coco, cappuccino, coca…

Les idées reçues quant aux dangers de la chicha ?

  • La chicha est plus naturelle que la cigarette
  • La fumée de la chicha est moins nocive que la cigarette
  • Il n’est pas possible de développer une addiction à la chicha comme il n’y a pas de nicotine

Toutes ces idées sont archi-fausses, la réalité est bien différente !

La chicha, les vrais dangers

D’après l’Institut National du Cancer, les fumées de substances organiques de la chicha libèrent environ 4000 composés chimiques lors de leur combustion.

Tu dois savoir, qu’en fumant la chicha, tu t'exposes à 125 fois plus de fumée, 25 fois plus de goudron et 10 fois plus de monoxyde de carbone que dans une seule cigarette.

Une cession de narguilé où l’inhalation est plus longue et plus profonde revient à fumer l’équivalent d’un paquet de cigarette.

Les substances toxiques de la chicha

Le goudron : La combustion du charbon, de la mélasse et du tabac produit du goudron. La quantité de ce goudron est beaucoup plus élevée dans la chicha que dans la cigarette vu que la quantité de tabac utilisée est beaucoup plus importante.

Le monoxyde de carbone (CO) : La combustion du goudron génère aussi du monoxyde de carbone (CO), un gaz très toxique. La quantité de monoxyde de carbone inhalée lors d’une chicha équivaut à la consommation de deux paquets de cigarette.

La nicotine et la fumée de chicha : La nicotine, reste en partie stockée dans l’eau du vase, mais les fumeurs de chicha inhalent plus de fumée que celle inhalée quand on fume une cigarette. On est à peu près à 2 fois plus de nicotine par rapport à une seule cigarette. 74 litres de fumée sont inhalés par chicha contre 0,6 pour une cigarette.

Le tabac : Dans le foyer de la chicha, il y'a 10 à 20 g de tabac contre 1 g dans une cigarette. Dans la fumée de chicha, on trouve des hydrocarbures ainsi que des métaux lourds dont la teneur en plomb, chrome, nickel, arsenic, béryllium, cobalt … est plus élevée que celle qu’on trouve dans la fumée de la cigarette. Ces hydrocarbures et métaux lourds proviennent du tabac, du charbon, de la mélasse et aussi de la feuille d’aluminium.

Seulement 3% des métaux lourds restent dans l’eau du narguilé. Les 97% de ces métaux sont dans la fumée que tu aspires. Une chicha d’une durée moyenne d'une heure équivaut à un paquet de cigarettes. La chicha contient donc les mêmes substances fortement toxiques, qui favorisent l'apparition de maladies chez les fumeurs de cigarettes mais en plus grandes quantités.

La chicha, une pratique lourde de conséquences

Le fumeur de chicha dont la consommation est régulière risque les mêmes maladies qu’un fumeur de cigarettes, à savoir :

  • Les maladies pulmonaires (bronchopneumopathies, bronchites chroniques…) ;
  • Les maladies cardiovasculaires ou les AVC (Accident Vasculaire Cérébral) ;
  • Des cancers notamment le cancer du poumon, de la gorge, des lèvres, de la vessie et des voies aéro-digestives supérieures ;
  • Un infarctus.

La chicha expose aussi le fumeur à des risques de contagions bactériennes ou virales comme l'hépatite ou la tuberculose du fait qu’elle soit un instrument utilisé par plusieurs personnes  qui fument sur le même embout de manière consécutive et récidivée.

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

5 conseils pour lutter contre le cyberharcèlement - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

L’essor du numérique et des réseaux sociaux a entraîné ces dernières années une nouvelle forme de violences : les cyberviolences. Certaines personnes...

avatar La team HEYME
Harcelé ou témoin de harcèlement : que faire ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

Création d’un faux profil à ton nom, messages d’insultes, mise en ligne de photos ou de vidéos gênantes, diffusion de rumeurs, incitations au suicide,...

avatar La team HEYME
L’automédication, n’est pas la solution ! - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

Migraine, tête lourde ou fatigue persistante… un cachet d’aspirine et tout rentre dans l’ordre ? Attention, l’automédication n’est pas la solution. Te...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.