Étudiant en alternance : quelle couverture santé faut-il avoir - Heyme  

Étudiant en alternance : quelle couverture santé faut-il avoir

L’entrée dans la vie active se prépare déjà pendant les études. Cette préparation passe par des stages, des contrats d’alternance et autres.

La voie d’alternance soulève en effet beaucoup d’interrogations et en tant qu’étudiant-salarié, tu te demandes sûrement comment te protéger niveau santé, quelle couverture sociale, quelles sont les démarches à effectuer pour être affilié au régime approprié par rapport à ton nouveau statut et quelle complémentaire santé choisir. Explications.

Je suis en contrat d’alternance : quelle couverture sociale ?

En tant qu’étudiant en alternance, tu es affilié au régime général de la Sécurité sociale comme salarié, sauf si tu habites en Alsace-Moselle, dans ce cas-là, tu bénéficies du régime local. Si tu disposes d’un contrat d’alternance dans le secteur agricole, tu es affilié à la MSA.

Pour être affilié au Régime Général de la Sécurité sociale et être protégé comme tout salarié, il va falloir cotiser une partie de ton salaire (retenue sur salaire) qui dépend des heures effectives passées en entreprise et celles consacrées à ta formation théorique.

Ainsi, tu es considéré comme salarié à part entière. Tu as droit aux mêmes garanties de protection sociale que les travailleurs salariés.

Tu bénéficies :

  • du remboursement de tes soins de santé en cas de maladie ou de maternité ;
  • d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail pour maladie ou en cas de congé de maternité ou paternité. Tu dois remplir les conditions d’ouverture de droits à ces prestations. Il faudra que tu aies suffisamment cotisé. La Sécurité sociale prend en compte tes heures de travail effectives, c’est-à-dire celles que tu passes en entreprise ainsi que les heures que tu consacres à la formation théorique.
  • d’une couverture en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle et ce dès le 1er jour de ton travail en alternance que tu sois :

- sur ton lieu de travail (c’est-à-dire au sein de l’entreprise) ;

- à ton CFA pour la formation théorique ;

- sur la route entre ton domicile et le lieu d’apprentissage. Tu es également couvert pour les trajets entre les différents lieux où tu effectues ton apprentissage.

  • des prestations assurances invalidité et décès dès que tu remplis les conditions d’ouverture de droits applicables aux salariés.

Les démarches à effectuer

Si tu as déjà été affilié au régime général de la Sécurité sociale, tu n’as aucune démarche particulière à effectuer auprès de la caisse d’Assurance Maladie. Par contre si tu n’as jamais travaillé auparavant, il va falloir remplir le formulaire de demande de mutation et l’envoyer à la caisse d’Assurance Maladie ou bien via le site  Ameli.fr. Il faudra joindre au formulaire les documents suivants :

  • une copie de ton contrat en alternance ;
  • ton bulletin de salaire ;
  • un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • et une copie recto-verso d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport…).

Pour tout changement de situation, tu devras mettre à jour ta carte vitale !

Et à la fin de mon contrat d’alternance ?

La bonne nouvelle c’est qu’à la fin de ton contrat d’alternance, ta couverture sociale est maintenue pendant un an à partir de cette date.

Tu pourras aussi bénéficier de l’assurance chômage.

La complémentaire santé en alternance

En tant qu’étudiant en alternance, tu es considéré comme salarié de l’entreprise et tu disposes des mêmes avantages que les autres salariés notamment en ce qui concerne la complémentaire santé d’entreprise, désormais obligatoire.

Avoir une complémentaire santé s’avère très utile pour faire face aux dépenses de santé puisqu’elle prend en partie le relais et rembourse la totalité ou une partie des frais de santé qui n’ont pas été pris en charge par la Sécurité sociale.

En tant qu’étudiant alternant, l’entreprise est dans l’obligation de te proposer une complémentaire santé.

L’entreprise a souvent des tarifs préférentiels et cotise au moins 50 % du montant !

En tant que salarié de l’entreprise, tu es obligé de cotiser à cette complémentaire santé choisie par ton employeur. Autrement dit, une partie de ton salaire est retenue pour participer à payer cette complémentaire santé.

Toutefois, tu peux être dispensé d’adhésion à la complémentaire santé obligatoire dans les cas suivants :

  • Si tu disposes d'un contrat individuel ou familial au moment de ton embauche, tu peux continuer à en bénéficier jusqu'à son échéance, après tu devras souscrire à la complémentaire santé obligatoire de l’entreprise ;
  • ton contrat est à temps partiel de moins de 15 heures ;
  • tu es à temps partiel et la cotisation est supérieur à 10 % de ta rémunération brute ;
  • tu es bénéficiaire de la Complémentaire Santé Solidaire (CSS) au moment de ton embauche ;
  • tu es salarié en CDD de moins de 3 mois ;
  • tu es intérimaire en mission de moins de 3 mois.
E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Qu’est-ce que le Dossier Médical Partagé (DMP) ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Le dossier médical partagé est un carnet de santé numérique regroupant l’ensemble de tes informations médicales et donnant une visibilité claire sur t...

avatar La team HEYME
Comprendre le parcours de soins - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Pour bénéficier du meilleur taux de remboursement de l’Assurance Maladie ou encore de ta mutuelle, le respect du parcours de soins est un critère prim...

avatar La team HEYME
Le tiers payant, c’est quoi ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Quand tu consultes un professionnel de santé, tu payes immédiatement les frais de la consultation ou les soins réalisés. Tu seras par la suite rembour...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.