Comment lutter contre les troubles de la mémoire ? - Heyme  

Comment lutter contre les troubles de la mémoire ?

Au fil des années, la mémoire s’altère, ce qui peut nous jouer des tours. Comment savoir si nos oublis sont anodins ou s’ils doivent être traités ? Éclairage.

La mémoire, qu'est-ce que c'est ?

Avant tout, la mémoire ou la mémorisation est un processus composé de 4 phases :

  • L'apprentissage : il s’agit de l'analyse rapide de l'information sensorielle. Son traitement dure 200 millisecondes.
  • La mémoire immédiate : C’est la persistance au niveau cérébral de la trace sensorielle. Elle se trouve au niveau du cortex. Les informations conservées à court terme constituent “l'empan de mémoire.”
  • Le stockage mnésique : C’est l’ensemble des données mémorisées et leur codage. Cette phase est basée sur la création de processus associatifs et comprend une phase de consolidation dans le temps. Son rôle essentiel est donc d’éviter la perte d'information.
  • Le rappel mnésique : Cette phase permet de réutiliser des données stockées. Si on les raconte ou revit mentalement, c’est l'évocation ou souvenir. Si on les retrouve lors d'une nouvelle confrontation, c'est la reconnaissance.

Comment interpréter les troubles de la mémoire ?

Les troubles de la mémoire peuvent concerner la mémoire à court terme comme à long terme. Elles peuvent se produire de façon brusque ou graduelle, transitoires ou permanentes. Les troubles de la mémoire peuvent révéler une simple fatigue ou de maladies neurologiques graves, consulte ton médecin en cas de doute.

Les troubles de la mémoire : les causes principales

Plusieurs situations ou maladies peuvent engendrer des pertes de mémoire. Si la maladie d’Alzheimer est la plus connue, les troubles de la mémoire peuvent être relatifs à des maladies graves ou à des situations anodines et réversibles, comme :

  • Le stress et la dépression.
  • Les événements traumatisants.
  • La prise de médicaments tels que les antidépresseurs, les myorelaxants, les somnifères, les anxiolytiques ou même les antihistaminiques.
  • La fatigue, les apnées du sommeil ou le manque chronique de sommeil peuvent être à l’origine d’une mauvaise concentration et des pertes de mémoire.
  • Certaines carences alimentaires, notamment en vitamine B1 ou B12.
  • La consommation de certaines drogues, alcool ou tabac.
  • Les traumatismes crâniens.
  • Les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

D’autres maladies peuvent nuire à la mémoire comme :

  • Les tumeurs du cerveau
  • Les infections du cerveau ou des méninges
  • Le manque d’oxygénation du cerveau
  • Une intervention chirurgicale importante
  • La maladie d’Alzheimer et démences apparentées, comme la démence à corps de Lewy, et les démences vasculaires.

Quelles sont les conséquences des troubles de la mémoire ?

Si elle n’est pas régulièrement stimulée par le biais d’exercices adaptés, la mémoire peut se fragiliser, surtout en cas de fatigue ou de stress. Pas de panique, alors !

Quand ces oublis nous gâchent la vie, ou qu’ils s’intensifient d’une manière inexplicable, il faut consulter un médecin en urgence.

Les troubles de la mémoire peuvent parfois nous mettre en danger, comme par exemple, si on oublie d’éteindre la gazinière ou si on laisse son chargeur branché trop longtemps ...

Troubles de la mémoire : solutions et traitements

La solution dépend de la maladie ou de la situation.

Dans un premier temps, pense à consulter pour faire évaluer la perte de mémoire constatée et en mesurer l’ampleur.

Au moment de l’examen, des symptômes peuvent se manifester comme les troubles de l’écriture, les problèmes d’association logique, etc.

Quand les pertes de mémoire sont relatives à la prise de drogues ou de médicaments, un sevrage est nécessaire. En fonction des traitements, un changement de molécule ou un réajustement de doses peuvent suffire à réduire les troubles de la mémoire et à rehausser le niveau de concentration. Par ailleurs, les cas de dépression doivent faire l’objet d’une prise en charge pharmacologique et psychologique.

Dans le cas où la perte de mémoire est causée par un traumatisme crânien ou un AVC, une rééducation permet souvent d’atténuer les symptômes et de réapprendre ce qui a été oublié.

Enfin, il faut souligner qu’il n’y a malheureusement pas encore de traitement efficace pour les cas de démence ou de maladie d’Alzheimer. Pourtant, une prise en charge adaptée, par une équipe médicale qualifiée, peut aider le malade et sa famille à mieux vivre au quotidien.

Comment prévenir les troubles de la mémoire ?

  • Manger sain : Consommer des aliments riches en antioxydants et oméga-3 contribue au contrôle de l'oxydation des cellules du cerveau.
  • Faire du sport : L'exercice physique participe au développement des neurones et baisse le risque de troubles de la mémoire.
  • Éviter le stress : Au fil du temps, le cortisol (l'hormone produite lors d'un stress) endommage le cerveau et peut entraîner des troubles de mémoire.
  • Dormir suffisamment : Essentiel pour la consolidation de la mémoire, le sommeil aide aussi à la formation et au stockage des nouveaux souvenirs.
  • Avoir une vie sociale : interagir positivement avec son entourage social permet de maintenir le bon fonctionnement du cerveau. Les personnes qui parlent régulièrement avec leurs amis et leurs proches présentent moins de risques de subir des problèmes de mémoire.
  • Ne pas fumer : Fumer augmente le risque des troubles cardiovasculaires. Le tabagisme peut engendrer des accidents vasculaires cérébraux et causer la constriction des artères qui alimentent en oxygène le cerveau.

Bonus : des pistes pour entraîner le cerveau

  • Jouer à des jeux de stratégie (échecs, jeux de cartes, etc.)
  • Faire des exercices mnémotechniques.
  • Jouer aux mots-croisés, puzzles et sudokus.
  • Lire régulièrement des livres, des articles, etc.
  • Apprendre de nouvelles compétences (jouer d'un instrument de musique, par exemple).
  • Organiser un voyage et créer des itinéraires.
E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Qu’est-ce que le Dossier Médical Partagé (DMP) ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Le dossier médical partagé est un carnet de santé numérique regroupant l’ensemble de tes informations médicales et donnant une visibilité claire sur t...

avatar La team HEYME
Comprendre le parcours de soins - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Pour bénéficier du meilleur taux de remboursement de l’Assurance Maladie ou encore de ta mutuelle, le respect du parcours de soins est un critère prim...

avatar La team HEYME
Le tiers payant, c’est quoi ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Quand tu consultes un professionnel de santé, tu payes immédiatement les frais de la consultation ou les soins réalisés. Tu seras par la suite rembour...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.