Alcool au Volant : les choses à éviter le soir du nouvel an - Heyme  

Alcool au Volant : les choses à éviter le soir du nouvel an

Le réveillon du nouvel an, c'est pour bientôt ! Une nouvelle année s’annonce et tu souhaites passer une belle soirée en famille ou entre amis. Tu envisages aussi peut-être de boire et de prendre le volant pour rentrer.

Mais lorsqu’il s’agit de ta sécurité, l'improvisation n'a pas sa place. Boire et conduire est très dangereux. Il est donc important d’éviter certains comportements désastreux.

Soucieux de ta sécurité, on te livre les choses à éviter le soir du réveillon de la Saint-Sylvestre si tu prévois de conduire après avoir bu quelques verres.

Deux heures après un verre

Quand on consomme un verre d’alcool, le niveau d’alcool dans le sang monte pendant une heure et ne commence à diminuer qu'à partir de la deuxième heure.

Et il faut une heure pour que le corps évacue 0.1 gramme d’alcool par litre de sang. Donc, pour éliminer complètement le niveau d’alcool que contient un seul verre, il faut compter deux heures plus l’heure pendant laquelle le niveau d’alcool monte. 

Le seul moyen concret pour éliminer l’alcool de son sang est le temps. C'est prouvé scientifiquement. La durée de récupération varie selon les personnes mais il faut compter entre deux et trois heures pour éliminer un seul verre d’alcool de ton sang.

On a tendance à se dire : je vais attendre un peu avant de prendre le volant, mais cela ne sert strictement à rien si on ignore le temps d’évacuation de l’alcool ou si on ne connaît pas le niveau d’alcool qu'on a dans son sang.

Dormir deux ou trois heures et prendre le volant après

Dormir sur place, là où tu as passé la soirée du nouvel an est une très bonne idée, mais seulement si tu dors suffisamment, c’est-à-dire minimum 8 heures, soit le temps d’élimination de 0,4 gramme d’alcool par litre de sang. Piquer un petit somme avant de prendre le volant, ce n’est pas suffisant.

Tu as consommé quatre verres d’alcool ? Il te faudra 8 heures pour récupérer.

Que l’on reste éveillé ou que l’on dorme, l’alcool est éliminé du sang à la même vitesse.

Conduire lentement ou prendre les petites routes

Lorsque tu consommes de l’alcool et que tu prends le volant, les effets sont très significatifs et varient en termes de nature et de sévérité.

En effet, l’alcool est responsable d’altérations cérébrales et cognitives. Tu risques de perdre l’équilibre, ton temps de réaction augmente, tes réflexes sont ralentis, l’estimation des distances et la coordination sont perturbées et ton acuité visuelle est affaiblie.

Que tu conduises lentement ou que tu empreintes de petites routes pour croiser moins de véhicules, ne changera absolument rien à ton état d’ivresse. Tes fonctions cognitives sont de toute façon modifiées. Cela se traduit par un ralentissement modéré à sévère de tes capacités et face à un obstacle, tu ne pourras pas réagir comme il faut.

Manger davantage

Comme précisé précédemment, seul le temps agit sur le taux d’alcoolémie.

Ce n’est pas parce que tu as trop mangé ou que tu as consommé de la nourriture potentiellement riche que le niveau d’alcool dans ton sang sera moins élevé. L'alcool ne se dilue pas dans l’alimentation qu’elle soit riche ou pas.

Boire beaucoup de café

Comme l’alcool ne se dilue pas dans l’alimentation, boire du café, du thé, consommer beaucoup d’eau ou prendre les remèdes de grand-mère ne permet pas de dessaouler non plus.

Si la caféine a tendance à donner un peu de tonus, diminuer temporairement la somnolence et augmenter l'attention, elle n’améliore pas pour autant le ralentissement des fonctions cérébrales et cognitives, et par conséquent, ne diminue pas les risques d’accidents.

Les « doses alcools maison »


On a tendance à penser que deux verres ça passe, mais quand on parle de ces verres, il s’agit des doses habituelles encore appelées « doses bar » servies dans les cafés, les bars et les restaurants : 3 cl pour un verre de whiskey, 3 cl pour un verre de vodka, 10 cl pour une coupe de champagne, 10 cl pour un verre de vin et 25 cl pour une chope de bière. Les bars et les restaurants servent leurs verres selon ces quantités.

Quand on est dans un cadre privé et qu'on sert un verre de vodka à des amis ou à des proches, en toute bonne foi, on a tendance à être beaucoup plus généreux. En réalité, on est souvent à deux doses standards, au-delà de la limite légale.

 

Boire ou conduire il faut choisir !

Privilégie les transports en commun, taxi ou Uber pour rentrer chez toi.

 

Bonnes fêtes de fin d'année 🥂🎉 !

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

5 conseils pour lutter contre le cyberharcèlement - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

L’essor du numérique et des réseaux sociaux a entraîné ces dernières années une nouvelle forme de violences : les cyberviolences. Certaines personnes...

avatar La team HEYME
Harcelé ou témoin de harcèlement : que faire ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

Création d’un faux profil à ton nom, messages d’insultes, mise en ligne de photos ou de vidéos gênantes, diffusion de rumeurs, incitations au suicide,...

avatar La team HEYME
L’automédication, n’est pas la solution ! - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Prévention

Migraine, tête lourde ou fatigue persistante… un cachet d’aspirine et tout rentre dans l’ordre ? Attention, l’automédication n’est pas la solution. Te...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.