Pas pris et/ou sur liste d’attente en septembre, que faire ? - Heyme  

Pas pris et/ou sur liste d’attente en septembre, que faire ?

Les premiers résultats sont tombés sur Parcoursup, verdict : tu es sur liste d’attente ou alors tes vœux ont été refusés lors de la première phase de réponses ! Tu ne sais pas quoi faire face à cette situation inattendue ?

Pas de panique, plusieurs solutions s’offrent à toi pour sauver ton année.

Maintenir tes vœux et tes demandes

Être sur la liste d’attente Parcoursup, ne veut pas dire être refusé. 

Si tu veux toujours intégrer les mêmes formations, tu peux maintenir tes vœux.

Si tu redoutes un refus à la fin de la procédure d’admission, tu peux envisager d’accepter un vœu pour lequel tu as reçu un "oui" ou un "oui si", même si ce n’était pas ton premier choix.

Se tourner vers la phase complémentaire

La phase complémentaire de Parcoursup offre la possibilité aux candidats qui n’ont pas été acceptés lors de la première phase d’admission classique, de formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux pour des formations au sein d’établissements qui disposent de places vacantes.

Cette procédure concerne :

  • Les candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives à leurs vœux
  • Les candidats qui sont sur une ou plusieurs listes d’attente
  • Les candidats qui se sont désistés
  • Les candidats qui n’ont pas formulé leurs vœux dans les délais
  • Les candidats qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup

Un candidat qui a déjà accepté une proposition d’admission en phase principale peut lui aussi formuler de nouveaux vœux s'il est intéressé par d'autres formations.

Si le candidat reçoit une proposition d’admission en phase complémentaire alors qu’il en a déjà accepté une en phase principale, il pourra choisir celle qu’il préfère.

Contacter directement la commission Parcoursup

Si tu ne reçois aucune proposition d’admission pour tes vœux formulés en phase principale et en phase complémentaire, tu peux te tourner vers la commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CAAES).

Cette commission a pour mission d’apporter des solutions d’inscriptions alternatives dans l’enseignement supérieur en fonction des informations renseignées par le candidat lors de la formulation de ses vœux. 

Cette commission ne se saisit pas automatiquement des refus de dossiers, tu dois donc faire la demande.

Tu devras confirmer ta volonté d'être accompagné par la CAES en cliquant sur le bouton « je sollicite la CAES » dans ton dossier Parcoursup.

La CAES formulera alors des propositions d’admission dans ton dossier. Une fois que tu auras obtenu une proposition d'admission, l'accompagnement de la CAES prendra fin.

Envisager des formations hors Parcoursup

Si les propositions faites par la CAES ne te conviennent pas, tu peux te tourner vers des formations hors Parcoursup.

De nombreuses écoles proposent des formations spécialisées dans plusieurs domaines (numérique, informatique, communication, marketing…). Attention, dans certains cas, les diplômes délivrés ne sont pas reconnus par l’État.

Renseigne-toi sur les modalités d’inscription (dossier de candidature, passage de concours, entretien…) auprès de l’école en question.

Tu peux aussi intégrer un centre de formation d’apprentis afin d’obtenir un Brevet Professionnel (BP) ou un Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP).

Ces établissements accueillent les élèves tout au long de l’année et les formations proposées s'effectuent généralement en 2 ans. 

Et si c’était l’occasion de repenser tes projets ?

Ne pas être accepté ce n’est pas une fin en soi ! Cette année peut être l’occasion pour toi de vivre de nouvelles expériences et d’acquérir des compétences supplémentaires pour augmenter tes chances d’être accepté l’année suivante.

De nombreuses solutions peuvent être envisagées :

Des études à l'étranger

Au-delà de la découverte culturelle, effectuer des études à l’étranger est un moyen d’apprendre une nouvelle langue. En poursuivant tes études dans une université européenne par exemple, ton diplôme sera reconnu dans toute l’UE (Union Européenne).

Avant ton inscription, pense à vérifier que l'université choisie est bien reconnue par l'État. 

Chercher un emploi

Travailler pendant cette année te permettra d’avoir de l’expérience mais aussi de mettre de l’argent de côté. N’hésite pas à postuler dans un secteur où tu comptes travailler après la fin de tes études.

Cette expérience professionnelle sera l’occasion pour toi de trouver de nouvelles idées pour ton futur projet d’études.  

Faire son service civique

Aucune formation, compétence particulière ou professionnelle ne sont exigées, seule la motivation compte !

Le service civique peut être réalisé en France ou à l’étranger, pour une durée de 6 à 12 mois et à raison de 24h par semaine minimum.

Tu pourras endosser le rôle de chargé de mission au sein d’une association ou d’une collectivité. Les domaines sont variés (culture et loisir, éducation pour tous, mémoire et citoyenneté…).

Réfléchir à l’année de césure

L’année de césure permet de suspendre tes études pour mieux te préparer à la suite.

Cette année sabbatique peut être mise à profit en effectuant un séjour linguistique, en réalisant un stage en entreprise ou un projet personnel.

L’année de césure présente de nombreux avantages, mais avant de l’envisager, renseigne-toi sur les modalités d’attribution auprès de ton établissement.

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Vie étudiante : l'assurance responsabilité civile - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Peu de personnes connaissent le rôle de l’assurance responsabilité civile dans notre vie quotidienne pourtant elle a un rôle primordial pour protéger...

avatar La team HEYME
Job étudiant : que dit la réglementation ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Tu veux arrondir tes fins de mois et tu penses à un job étudiant ? Pour connaître tes droits et obligations, voici ce qu’il faut retenir.

avatar La team HEYME
J’ai 18 ans ! Qu’est-ce qui change ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Félicitations, tu viens d’avoir 18 ans, ton indépendance commence maintenant car tu peux à présent légalement voler de tes propres ailes ! Avoir un co...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.