La dépendance émotionnelle : Comment s’en sortir - Heyme  

La dépendance émotionnelle : Comment s’en sortir

Amour inconditionnel ou amour dépendant ? Jalousie ou possessivité ? Tu as constamment besoin de l’autre, tu vis pour lui (elle) et uniquement à travers lui (elle) ? Tu redoutes la solitude et tu as constamment peur d’être abandonné(e) ? Tu commences à développer une certaine dépendance affective ?

Si tu as répondu oui à l’une de ces questions, cet article est pour toi.

Pour lutter efficacement contre la dépendance émotionnelle, il faut d’abord la comprendre.

Qu’est-ce que la dépendance émotionnelle ?

La dépendance émotionnelle est un profond sentiment de manque qu’on cherche à combler par un élément extérieur pour éviter de souffrir. Généralement, ce vide affectif ne peut pas être comblé par une relation amoureuse !

Les relations humaines et les relations amoureuses en particulier, font ressortir notre vulnérabilité. Une prise de conscience s’impose. Il faut donc sortir du déni et faire face au problème.

La dépendance émotionnelle : Comment s’en sortir ?

Lutter contre la dépendance émotionnelle est un processus de développement personnel dont il faut poser les fondements. Il faut commencer par reconnaître sa dépendance et l’accepter. Dès lors, un travail de reconstruction personnelle peut commencer.

Pour combattre la dépendance émotionnelle, il faut trouver ce qui te rend dépendant à l’autre. Tu ne dois pas chercher à la compenser ou la combler par une autre personne ou par une relation amoureuse. Tout s’arrêtera quand tu apprendras à te suffir à toi-même. Tu sortiras de ta dépendance quand tu mettras le doigt sur tes zones d’ombres, quand tu prendras conscience de tes manques, de tes faiblesses, de tes souffrances et de tes peurs.

Tu devras bâtir suffisamment d’amour pour toi-même afin de modifier ton comportement.

Pour sortir de la dépendance émotionnelle et vivre une relation saine et durable, tu dois d’abord faire un travail de confiance en soi pour apprendre à t’aimer.

On ne peut pas aimer l’autre de manière saine si on ne s’aime pas soi-même.

S’aimer suffisamment et se concentrer sur soi. Essayer de trouver le bon équilibre entre vie personnelle, sentimentale, familiale, étudiante ou professionnelle.

Facile à dire ! Heureusement tu n’es pas seul(e). Les professionnels de la santé mentale sont là pour t’aider et t’accompagner dans ce travail.

Si tu n’es pas prêt(e) à entamer une thérapie, tu peux essayer de suivre les conseils suivants.

Occupe ton temps

Fais un emploi du temps pour consacrer du temps à ce que tu aimes vraiment faire. Cela peut passer par le sport, aller au cinéma, faire des activités artistiques (peinture, dessin, chant, danse…), découvrir d’autres horizons, d’autres cultures, faire de la méditation, voyager … Autant d’activités qui pourront t’aider à te connaître et à gagner en autonomie.

Prends le temps de te re-socialiser hors de ton couple et de reprendre contact avec toutes les personnes dont tu apprécies la compagnie. Tu peux aussi aller à la rencontre de nouvelles personnes, nouer de nouvelles amitiés, programmer des sorties …

Faire du bénévolat pour aider ceux qui sont dans le besoin, augmente l’estime de soi. Contribuer au bonheur d’autrui remplira ton cœur de joie, tu en sortiras grandi(e) et plus fort(e).

Connais-toi / Aime-toi

Prends ta vie en main, passe à l’action et aie la conviction que tu es capable de te construire indépendamment de ton couple.

Pour soigner ta dépendance émotionnelle, Il est nécessaire que tu te positionnes sur un axe de développement personnel et que tu passes à l’action.

Fais un travail de connaissance de soi qui va te conduire à t’aimer et par conséquent à aimer l’autre de manière saine pour que la relation de couple soit épanouissante et non toxique.

Faire un cheminement intérieur va t’aider à retrouver le bonheur et un état d’équilibre profond et durable.

Apprends à avoir confiance en toi, à te considérer, à te respecter, à t’aimer pour ce que tu es. Prend soin de toi, de ton corps, de ton esprit et de ton cœur.

Tu vas apprécier ta propre compagnie et ne plus redouter la solitude.

Apprends à écouter tes besoins, tes désirs, les signaux de ton corps. Sois conscient(e) de tes manques, de tes faiblesses et de tes souffrances, c’est ce qui t'empêche de construire ton propre bonheur indépendamment de l’autre.

Apprends à acquérir une autonomie durable et tu commenceras petit à petit à te détacher de l’autre pour l’aimer de manière juste, pour que ton amour ne soit pas étouffant pour ton(ta) partenaire.

Cesse de faire des efforts pour plaire, pour ne pas être rejeté(e). Sois toi-même, authentique.

Arrête de demander continuellement l’avis des autres. Tu peux réaliser un tas de choses sans l’approbation d’autrui. Tu es l’acteur principal de ta vie !

Quelques conseils pratiques à adopter :

  • Évite-les « je t’ai manqué ? », « Tu m'aimes ? », « tu étais où ? », « Tu étais avec qui sur whatsapp ? », « Tu étais avec qui au téléphone ? », qui expriment plus ta dépendance et ta fragilité que ton amour.
  • Fais ce que tu as envie de faire sans attendre la validation ou l’approbation de l’autre, c’est comme ça que tu vas dépasser les limites que tu t’es imposé.
  • Attends de ressentir les émotions pour les exprimer sincèrement au lieu d’en faire trop dans le but de recevoir des marques d’affections.
  • Prends le temps de réfléchir avant de t’engager à répondre favorablement à toutes les demandes de l’autre.
  • Apprends à dire « NON » quand il le faut.
  • Exprime librement et ouvertement ton opinion et ton avis sans te soucier de la réaction de l’autre.

En résumé, quand tu feras la paix avec tes manques et tes faiblesses, tu trouveras le bonheur que tu auras fondé toi-même sur des bases saines et solides et non sur des illusions. C’est ce bonheur que tu auras construit qui va te faire grandir et t’élever.

Tu comprendras que le bonheur ne vient pas exclusivement de l’autre, le bonheur se construit. C’est un travail quotidien.

Tu n’auras plus besoin de l’autre pour te rendre heureux(se) parce que tu l’es déjà et c’est à ce moment-là que tu passeras des relations de dépendance aux relations d’amour, tu passeras de l’amour dépendant à l’amour inconditionnel.

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Vie étudiante : l'assurance responsabilité civile - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Peu de personnes connaissent le rôle de l’assurance responsabilité civile dans notre vie quotidienne pourtant elle a un rôle primordial pour protéger...

avatar La team HEYME
Job étudiant : que dit la réglementation ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Tu veux arrondir tes fins de mois et tu penses à un job étudiant ? Pour connaître tes droits et obligations, voici ce qu’il faut retenir.

avatar La team HEYME
J’ai 18 ans ! Qu’est-ce qui change ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Vie quotidienne

Félicitations, tu viens d’avoir 18 ans, ton indépendance commence maintenant car tu peux à présent légalement voler de tes propres ailes ! Avoir un co...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.