Covoiturage : quelle assurance auto souscrire - Heyme  

Covoiturage : quelle assurance auto souscrire

Partager un véhicule pour un trajet, c’est sympathique, économique et écologique. Mais cette pratique n’est pas sans conséquences et en cas d’accident, il vaut mieux être couvert.

Est-ce que le conducteur doit souscrire une assurance auto spécifique pour faire du covoiturage ?

On fait le point.

Qu’est-ce que le covoiturage ?

Le covoiturage,  c’est l’utilisation d’un même véhicule par plusieurs usagers, pour un trajet court ou long, exceptionnel ou régulier, tout en partageant les frais relatifs au transport.

Cette solution concerne uniquement les particuliers. Les personnes qui font du covoiturage sont le plus souvent : des étudiants, des collègues de travail ou des voyageurs en vacances. Grâce aux sites collaboratifs, de parfaits inconnus peuvent aussi voyager ensemble, en toute sérénité.

Le covoiturage peut se faire, soit directement entre particuliers, soit par le biais d’une association, plateforme numérique ou société.

Les passagers du véhicule partagent les frais de déplacement : le carburant, les frais de péages et les frais des parkings. Aucune contrepartie financière n’est réglée en plus de ces frais. Le cas échéant, cela s’assimile à une activité de transport professionnelle qui exige une assurance spécifique.

Les covoitureurs peuvent conduire à tour de rôle ou se mettre d’accord pour qu’il n’y ait qu’une seule personne qui conduise le véhicule.

Le covoiturage n’a pas pour but de faire des bénéfices personnels sur un trajet. Il a comme objectif d’optimiser les frais de transport. Le covoiturage est en effet un moyen de transport économique et sympathique. Mais ce n’est pas tout, grâce au covoiturage, on fait un geste pour la planète en décongestionnant les routes et en limitant les émissions de CO2.

Quelle assurance auto pour faire du covoiturage ?

Faire du covoiturage sans exiger de contrepartie financière autre que la contribution aux frais de déplacement : frais de carburant, péages autoroutes, parking, stationnement, ne nécessite pas de souscrire un contrat ou des garanties d’assurance particulières. Il n’existe donc pas d’assurance spécifique au covoiturage.

Comme pour un conducteur classique, tu dois souscrire au minimum à un contrat assurance responsabilité civile ou assurance au tiers : assurance minimale qui te permet de conduire en toute légalité.

C’est la garantie de responsabilité civile comprise dans le contrat d’assurance Auto qui protège les usagers de l’automobile.

Celle-ci protège contre les dommages matériels et physiques causés par le conducteur à un tiers, ce qui inclut les passagers du véhicule.

Je souhaite faire du covoiturage : devrais-je modifier mon contrat d'assurance auto ?

Quelle assurance auto souscrire quand on fait du covoiturage ?

Lorsque tu fais du covoiturage, il est nécessaire d’ajuster les options de ton contrat afin de bénéficier d’une couverture optimale et d’obtenir une indemnisation en cas d’accident :

Vérifier le type de trajets couverts par ton contrat d’assurance Auto

Opte pour une extension de couverture si le covoiturage concerne le trajet domicile/travail et des déplacements de loisirs.

Faire évoluer ton contrat si tu prêtes régulièrement ton véhicule

Si tu prêtes régulièrement ton véhicule, tu dois faire évoluer ton contrat. Tous les conducteurs de ton véhicule doivent être couverts par ton contrat d’assurance.

Une démarche qui entraîne un coût supplémentaire certes, mais qui limite les frais à ta charge en cas d’accident causé par un autre conducteur.

Tu peux aussi confier la conduite de ton automobile à l'un des covoiturés dans le cadre du « prêt du volant ». Mais avant de céder ta place de conducteur à l’un de tes covoitureurs, consulte bien les conditions de couverture : certaines assurances interdisent le prêt de volant aux conducteurs novices ou le limitent à une liste de personnes définies lors de la souscription du contrat.

Pour un covoiturage zen, il vaut mieux souscrire une garantie complémentaire pour couvrir les autres conducteurs.

Quelle est l’indemnisation de l’assurance Auto covoiturage en cas d'accident ?

En cas d’accident, si tu as prêté ton véhicule à un passager lors d’un long trajet, tu seras tenu pour responsable et un malus te sera appliqué.

Pour ce qui est des niveaux d’indemnisation, les démarches sont les mêmes que pour un sinistre classique. Pour plus de détails, tu peux consulter ton contrat d’assurance Auto.

 

À lire aussi :

Assurance Auto : des formules XXL à petits prix !

E-mag Heyme

Téléchargez gratuitement
votre e-mag parent

N°1

Mon enfant entre dans l’enseignement supérieur

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Comment faire sa demande de permis international ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Transport

C’est bientôt les vacances ? Si tu envisages de te rendre dans un pays hors Europe, ton permis français peut suffire pour conduire temporairement. Mai...

avatar La team HEYME
A qui dois-je envoyer un constat ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Transport

En cas  d’accident, accrochage, carambolage... Un constat doit être rédigé même pour des dégâts mineurs. Comment ça se passe et à qui l’envoyer ?

avatar La team HEYME
Accidents de la route : les réflexes à adopter ! - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Transport

La fatigue, une faute d’inattention, un excès de vitesse mal géré ? Les accidents de la route sont souvent liés à de petites imprudences. Mais comme t...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.