À quoi sert une mutuelle ? - Heyme  

À quoi sert une mutuelle ?

Un accident est vite arrivé : poignet cassé, fracture de la jambe, déchirure des ligaments croisés... autant de dépenses de santé lourdes à financer et sans complémentaire santé la facture peut être salée ! Être bien protégé est important pour être bien remboursé.

Même si la Sécurité sociale prend en charge une partie de tes dépenses de santé, elle ne rembourse pas tout ! Souscrire à une complémentaire santé (mutuelle) est fortement recommandé pour alléger tout ou partie des frais qui restent à ta charge.

Un peu perdu dans le fonctionnement du système de soin ? On t’explique tout !

 

Le système de santé en France

La Sécurité sociale

Un peu d’histoire…

Créée en France après la Seconde Guerre Mondiale, la Sécurité sociale est un système de protection collective qui date de 1945. À cette époque, le pays est dévasté et la société doit être reconstruite. C’est dans ce cadre qu’il a été décidé de développer un système national de solidarité universelle visant à couvrir chaque individu face aux « risques sociaux ».

La Sécurité sociale repose donc sur un principe de solidarité ; chaque citoyen est protégé (salariés, travailleurs indépendants, fonctionnaires, étudiants...) et tout le monde participe à la hauteur de ses moyens (système de cotisations) pour que chaque personne bénéficie de cette protection.

Ainsi, grâce à leurs cotisations, les personnes en bonne santé sont solidaires des malades et les travailleurs sont solidaires des inactifs et des retraités.

Plus de 70 ans après sa création, la Sécurité sociale joue un rôle très important dans le quotidien des Français. Elle protège en matière de maladie (frais de santé, maternité...), vieillesse (retraite, perte d’autonomie...), famille (petite enfance, jeunesse...), maladies professionnelles/accidents du travail.

 

Le régime général de la sécurité sociale

En France, la Sécurité sociale te couvre par le biais du « régime » auquel tu es rattaché selon ton activité professionnelle ou statut (étudiants, travailleurs salariés, travailleurs indépendants, salariés ou exploitants agricoles, professions libérales, fonctionnaires...).

En tant qu’étudiant, tu es rattaché au régime général de la Sécurité sociale. Ainsi, la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de ton lieu de résidence est chargée du remboursement de tes frais de santé pour la part obligatoire (70% en moyenne) et ta mutuelle est chargée de te rembourser la part complémentaire (reste à charge).

 

La Sécurité sociale ne rembourse pas tous tes frais de santé

La Sécurité sociale prend en charge les dépenses de santé sur la base du tarif de convention fixé. Selon les actes médicaux, les taux de remboursement varient mais sont en moyenne autour de 70%. Ci-dessous quelques exemples :

  • 70 % pour les consultations médicales et les examens radiologiques
  • 15 % à 65 % pour les médicaments
  • 60 % pour les soins infirmiers, les actes de kinésithérapie, les analyses biologiques

Les remboursements se décomposent en deux niveaux :

  • La part obligatoire, prise en charge par la Sécurité sociale
  • La part complémentaire, appelée également ticket modérateur et qui reste à ta charge

 

À SAVOIR !

Les tarifs des soins médicaux sont fixés par la Sécurité sociale. Par exemple, une consultation chez un médecin généraliste est fixée à 25€. Cependant, certains professionnels de santé pratiquent des dépassements d’honoraires et fixent donc librement leurs tarifs. Les dépassements d’honoraires ne sont jamais pris en charge par la Sécurité sociale mais peuvent l’être par une complémentaire santé.

Tu l’auras compris la Sécurité sociale ne rembourse pas tout et pour éviter un reste à charge, il est fortement recommandé d’adhérer à une complémentaire santé, également appelée mutuelle pour compléter tes remboursements.

 

La complémentaire santé (mutuelle)

A quoi sert une complémentaire santé ?

Un accident est vite arrivé : poignet cassé, fracture de la jambe, déchirure des ligaments croisés...
sans complémentaire santé la facture peut être salée !

Le rôle de la complémentaire santé est de couvrir totalement ou partiellement les dépenses de santé qui restent à ta charge (ticket modérateur) après le remboursement de la Sécurité sociale, d’où la désignation de « complémentaire » : frais de médecin, dentaires, optique, dépassements d’honoraires, forfait hospitalier, ...

Certaines complémentaires peuvent également prendre en charge d’autres prestations non remboursées par la Sécurité Sociale comme par exemple : les médecines douces, les implants dentaires, certains médicaments ou vaccins pour l’étranger...

De plus, avec ta mutuelle tu bénéficie du tiers payant qui te permet de ne plus avancer les frais chez la plupart des médecins. Ta complémentaire santé se met directement en lien avec l’établissement de soins pour régler la facture.

À SAVOIR !

Pour faciliter l’accès aux soins, il existe un dispositif permettant une meilleure prise en charge dans les domaines de l’optique (lunettes de vue), de l’audiologie (aides auditives) et du dentaire (prothèses dentaires) ; il s’agit de la réforme 100% santé. Cette réforme, qui se déploie progressivement depuis le 1er janvier 2019, doit permettre un accès à des soins de qualité intégralement pris en charge par la Sécurité sociale et la complémentaire santé dans les 3 domaines précités. Concrètement, si tu as besoin d’une paire de lunettes, l’opticien a l’obligation de te proposer au moins un devis répondant aux normes 100% santé.

 

Concrètement, comment ça fonctionne ?

Une fois que vous tu as adhéré à une complémentaire santé, tu dois fournir à ta mutuelle un RIB (coordonnées bancaires) pour recevoir tes remboursements, ainsi qu’une copie de ton attestation d’affiliation à la Sécurité sociale pour que ta mutuelle se mette en relation avec ta Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) et active la télétransmission.

Sans la télétransmission, tu devras te connecter à ton espace personnel sur le site officiel ameli.fr et télécharger ton décompte de remboursement pour le transmettre à ta mutuelle par courrier ou par voie électronique.

 

Et chez HEYME la mutuelle ça donne quoi ?

Chez HEYME dès 9,90€/mois on couvre tes besoins essentiels : hospitalisation, soins courants, pharmacie. Et si tu as besoin d’une couverture étendue, nous proposons 4 niveaux de garanties pour répondre à tes attentes.

Peu importe le niveau choisi, tu disposes d’un accès à la téléconsultation médicale 24h/24 et en illimité avec MédecinDirect. Tu peux consulter un médecin depuis ton smartphone et directement de ton canap’ !

On met également à ta disposition une appli pour consulter tes remboursements, télécharger ta carte de tiers payant, nous envoyer tes documents et trouver un médecin près de chez toi !

Et cerise sur le gâteau … une appli de bons plans et réductions sur tes enseignes préférées : shopping, ciné, restau…

Je découvre !

Hey toi !

Check nos autres articles / actus

Qu’est-ce que le Dossier Médical Partagé (DMP) ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Le dossier médical partagé est un carnet de santé numérique regroupant l’ensemble de tes informations médicales et donnant une visibilité claire sur t...

avatar La team HEYME
Comprendre le parcours de soins - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Pour bénéficier du meilleur taux de remboursement de l’Assurance Maladie ou encore de ta mutuelle, le respect du parcours de soins est un critère prim...

avatar La team HEYME
Le tiers payant, c’est quoi ? - Heyme
  •  
  •  
2 minutes
Santé

Quand tu consultes un professionnel de santé, tu payes immédiatement les frais de la consultation ou les soins réalisés. Tu seras par la suite rembour...

avatar La team HEYME

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à optimiser l’utilisation du site. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici.